NOS PRESTATIONS EN IMAGE

Dans le Gard, l’Hérault, le Vaucluse, et Bouches-du-Rhône.

 

UNE BASE SOLIDE

Toutes nos fondations sont en béton armé et définies selon l’étude de sol préalable.

  • Fondations superficielles.
  • semelles filantes (linéique), et radiers (surfacique).
  • Fondations semi-profondes.puits ferraillés.permettent d’atteindre le bon sol situé entre 3 et 5 mètres sous la plate-forme. 
  • Fondations profondes.
  • Le coût des fondations profondes peut varier en fonction de la technique utilisée, pieux forés moulés, micropieux, technopieux… 

Ci-contre coulage des fondations avec renforcement en partie basse selon l’étude de sol.

Contruction à Bessan, Hérault 34.

Nous réalisons des planchers hourdis, composés de poutrelles préfabriquées en béton armé et de modules de remplissage.

Vous pouvez également opté pour un radier qui est une fondation superficielle de type plateforme maçonnée qui aura pour rôle de soutenir la future construction. Ce système permet une bonne répartition des charges sur une surface plus grande du bâtiment, surtout en cas de sol de qualité peu fiable.

Construction à Sorgues, Vaucluse 84.

 

Réalisation et certification de votre projet selon les normes RT2012 avec le groupement “Q-BAT”.

UNE VALEURE SURE

Le système KP1 (Milliwatt) comprend des poutrelles en béton, des entrevous en polystyrène et surtout des éléments complémentaires indispensables qui assureront la continuité de l’isolation, pour obtenir la performance thermique exigée par la RT 2012 et assurer le confort thermique.

Nous réalisons un vide sanitaire bien isolé afin d’éviter les ponts thermiques des murs périphériques mais aussi ceux des murs de refend pour avoir une performance thermique optimale avec un coût maîtrisé.

Ci-contre réalisation d’une plateforme avec semelle en béton armée coffrage spécial parasismique suite aux préconisations de l’étude de sol.

Construction à Rochefort du gard 30

 

UN MONTAGE DE QUALITE

Protections contre les remontées d’humidité
Lorsque les murs de soubassement sont réalisés en petits éléments de maçonnerie, les parois maçonnées en élévation doivent être protégées des remontées d’humidité en provenance du sol.
Cette protection doit être réalisée :

  • soit à l’aide d’un chainage en béton armé disposé à 5 cm minimum au-dessus du sol extérieur fini, au niveau du plancher bas du rez-de-chaussée ou du dallage, sur toute l’épaisseur du mur maçonné ;
  • soit à l’aide d’une coupure de capillarité mise en place à au moins 15 cm au-dessus du niveau le plus haut du sol extérieur définitif.

L’élévation des murs est réalisé en brique IMERYS BGV4G/BIOBRIC ou en agglos de 20.

 

Construction à Tulette, Drôme 26.

 

Copyright © 2019 - Les Artisans Reunis | Mentions Legales |  Conçu par WTY